Astuces

Trouver du travail en Australie

C’est bien beau de se lancer dans l’aventure façon Mère Courage, avec sa petite valise et seulement 2 000 euros en poche pour partir à la conquête de l’Australie… Mais il faut se rendre à l’évidence : on ne peut pas tenir plus de deux mois avec ce misérable pécule, au pays des kangourous. Après la découverte de la côte est, de Cairns à Brisbane, il fallait bien que je trouve du travail pour tenir l’année et surtout, continuer mes explorations. Si vous aussi vous souhaitez partir en Australie (ou en Nouvelle-Zélande), ou si vous connaissez un ami / un cousin / un voisin / un collègue qui veut faire de même, je vous donne quelques astuces pour trouver du travail, dans ce pays où les baroudeurs sont (très) nombreux…

Le woofing : travail volontaire en échange du gîte et du couvert

En Australie, le travail volontaire est un bon moyen d’économiser. Vous ne gagnez pas d’argent mais vous êtes immergé dans le pays, vous apprenez la langue et rencontrez des dizaines d’autres voyageurs comme vous. Le tout, sans payer le logement ou la nourriture. Il est plus avisé de commencer par du travail volontaire quand on n’est pas encore à l’aise avec l’anglais… Après quelques semaines en immersion, vous serez plus en confiance pour chercher un travail (rémunéré).

Le Woofing, késako ? Il s’agit du travail dans les fermes, en échange du gîte et du couvert. Vous donnez un peu de votre temps – et de vos muscles – dans une ferme biologique. Si vous êtes chanceux, vous pouvez même déguster les légumes fraîchement récoltés, le soir (personnellement, j’ai fait une overdose de patates douces à force d’en manger, mais certains sont plus chanceux.) Néanmoins, faites attention. Certains fermiers ne sont pas très honnêtes et profitent des voyageurs étrangers pour les faire travailler dur, sans aucun repos. Mais pas d’inquiétude, c’est quand même rare.

Le woofing est très populaire en Australie, mais pas seulement. Cette pratique existe dans de très nombreux pays. Pour connaître toutes les destinations concernées, voici le site officiel : http://wwoofinternational.org/

Le « Fruit Picking »

Je n’ai pas testé mais je vous en parle quand même, car le fruit picking est très répandu en Australie. Pour résumer le job : il faut récolter le plus de fruits possibles, car vous êtes rémunérés au poids. Les fruits légers sont donc plus populaires (comme les fraises ou les cerises) mais rapportent moins que les pastèques, par exemple. (Très imagé tout ça…)

Gumtree : THE site de petites annonces

Vous êtes un voyageur européen et tentez de trouver du travail en Australie, que ce soit dans le service, dans l’hôtellerie ou autre… Eh bien, vous n’êtes pas le seul. Loin de là. La bataille est rude, souvent c’est une question d’opportunités à saisir. Il faut être dans les premiers à répondre à une annonce. Gumtree est un des sites de petites annonces les plus populaires en Australie : des centaines sont publiées chaque jour. En moyenne, une annonce est vue par plus de 1 000 personnes autour de vous en très peu de temps… Il faut être réactif !

Comme tout ce qui pullule sur Internet, on trouve de tout sur Gumtree. Des annonces un peu bizarres parfois, où il faut être une serveuse avec des qualités esthétiques disons…précises, ou alors du « ménage à domicile » avec massage inclus… Il faut bien faire le tri, mais la plupart des offres d’emploi sont sérieuses. Travaillez bien votre anglais avant de postuler, c’est un atout indispensable !

Devenir Au Pair

Dans les villes australiennes, le travail de Fille Au Pair (tout à fait accessible à la gente masculine) est vraiment très populaire. J’ai vécu dans une famille vraiment adorable à Melbourne, pendant six mois. Ce n’est pas le travail le mieux payé, mais vous êtes nourri et logé, ce qui permet d’économiser pour explorer le pays pendant vos congés ! L’avantage : vous êtes immergé dans la culture australienne à 200 %.

Photo d’illustration Pixabay

Pour trouver une famille, je suis passée par Au Pair World, un site où vous pouvez mettre en avant votre profil, le type de famille recherchée etc. Des milliers de parents postent leurs annonces avec des photos et des descriptifs. Vous pouvez ensuite entrer en contact directement avec eux et passer une forme d’entretien par Skype ou par téléphone (si vous êtes déjà en Australie.)

Fumeurs, faites attention !

Sachez que les Australiens, surtout les familles, sont peu tolérants envers les amateurs de tabac… Outre le prix exorbitant des paquets de cigarettes (14 dollars australiens en moyenne), les parents considèrent les fumeurs comme des personnes à éviter – j’exagère à peine, croyez-moi – et précisent très souvent dans leurs annonces qu’ils n’acceptent que les non-fumeurs. Donc, soit vous arrêtez de fumer, soit vous mentez un peu… Le principal, c’est que vous fumiez lors de vos sorties nocturnes, quand vous êtes loin (voir très loin) de votre famille d’accueil. Achetez des chewing-gum et du gel pour les mains qui sent bon, ça peut aider. C’est l’expérience qui parle. Pour l’anecdote, j’ai été tout simplement virée d’une première famille à Sydney, car la maman m’avait surprise (pendant mes congés) en train de commettre l’acte impardonnable d’allumer une clope en ville. J’ai dû faire mes bagages le soir même et rester chez un ami pendant quelques jours avant de retrouver une famille… Leçon retenue !

Les groupes Au Pair sur Facebook pour rencontrer du monde

Souvent, les filles (ou garçons) Au Pair voyagent seuls. Facebook est une mine d’or pour rencontrer d’autres voyageurs grâce à des groupes comme « Au Pair in Melbourne » ou « Au Pair in Sydney » etc. Vous pouvez proposer d’aller boire un verre, voir un spectacle, un festival ou même voyager en van. Via ces groupes de discussion, j’ai trouvé des camarades pour partir en Tasmanie, sur des îles…

Vous avez d’autres conseils pour trouver du travail en Australie ? Des expériences à partager ? N’hésitez pas à commenter ! 

Vous aimerez aussi

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Trouver du travail en Australie"

Laisser un commentaire

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Annabelle
Invité
Merci pour cet article très intéressant ! Je prépare mon futur voyage en Australie, départ au mois de Juin et je viens de tomber sur ton article 🙂 je pars toute seule également (à l’aventure!) et je suis contente de pouvoir trouver quelques conseils et témoignages, notamment sur le travail sur place. Je cherche exclusivement à travailler comme jeune fille au pair – j’ai déjà de l’expérience dans ce domaine – mais je n’avais jamais entendu parler des groupes Facebook. Je suis bien contente d’apprendre que ces groupes existent car la perspective de me retrouver absolument seule me fais un… Read more »
wpDiscuz