À Propos

Je m’appelle Marie et j’ai (déjà) atteint mes 26 années d’existence.

La Vieille Semelle, c’est une godasse abîmée, une petite anomalie dans le monde de la chaussure. Trouée, éclatée, usée d’avoir trop piétiné, elle ne vit pourtant que pour ces kilomètres parcourus, ces hectares de sable, ces kilomètres dans la jungle tropicale ou dans la pampa australienne. Alors oui, c’est vrai, la Vieille Semelle n’est pas d’une grande beauté. Elle ne joue pas dans la cour des grands avec Adidas ou Nike, ces frimeuses qui posent sur Instagram…

Mais cette vieille godasse est une amoureuse du voyage. Tant pis si elle est pleine de boue, si elle est trouée par endroits, si ses lacets sont ternes, sa couleur délavée et ses crampons abîmés.

La Vieille Semelle, ce sont des petites histoires, des anecdotes qui racontent ces gens d’ailleurs, ces paysages à couper le souffle ou ces rencontres incongrues.

Kilomètres parcourus